Un jour mon prince viendra

Salut les canailloux ! Je ne sais pas vous mais moi l’approche du nouvel an me donne toujours des envies de finir mes costumes commencés… Le pouvoir des bonnes résolutions j’imagine !

Je suis donc a fond dans mon costume de Blanche Neige pour le 11 Janvier, je vous raconterais cette journée qui s’annonce déjà épique. Vous pouvez suivre l’évolution de mon costume via http://instagram.com/athenattention et voilà aussi ma board Pinterest avec les illustrations, photos et autres graphiques qui vont m’inspirer pour la customisation de la robe (qui doit rester fidèle à l’image Disney néanmoins).

[prw username="AthenaTtention" boardname="snow-white" maxfeeds="10" divname="myList" printtext="0" target="newwindow" useenclosures="yes" thumbwidth="100" thumbheight="100" showfollow="medium"]

 

Tea Time : the nerdy way

Une nouvelle rubrique forte en théine sur ce blog : le Tea Time à la mode nerdy ! Quoiqu’estcequec’est ? Et bien tout simplement des idées de thé et de lecture.

Aujourd’hui je vous propose :
nerdy tea time with comicsA+X N°13 et un mug de Christmas Tea Vert de chez Dammann Frères.

A+X ? Pour Avengers + X-men, une série d’histoires courtes, deux par numéro, qui mettent en scène à chaque fois un membre d’Avengers et un membre des nombreuses équipes des X-Men (du coup Wolverine est bi-classé puisqu’on ne compte plus le nombre d’équipes dont il a fait partie). Ce titre a été lancé par Marvel tout de suite après les événements de Avengers VS X-men lors desquels les X-men et les Avengers ce sont affrontés pour une obscure question de possession par le phoenix (encore !). Ces événements ont surtout servie de base à une réflexion sur les chemins différents qu’ont suivit les deux équipes, l’évolution de leurs idéologies et de leurs chefs, leurs priorités… A la fin de cette saga les héros ont convenus de créer des équipes mixtes afin de ne plus marginaliser les mutants (même chez les super héros) et d’éviterce genre de conflit à l’avenir. Ce A+X Issue 13 est la première partie d’une histoire en 6 parties avec Captaine America, chef des Avengers et Cyclope aka Scott Summers ex-X-men aujourd’hui terroriste mutant aux côtés de Magneto. Oh et il y a des Skrulls parce que quitte à ce que ce soir déjà le foutoir autant balancer des aliens verts au menton dégueulasse par-dessus tout ça, non ?
Le Christmas Tea Vert de Dammann est un thé vert aux épices de Noël. Il est plus legers que d’autres thés verts de ce type et j’apprécie assez la petite note d’amertume propre au thé vert que l’on décèle derrière le goût (légers) des épices.

Paul Dini dit TOUT sur la politique anti-filles des chaines de télé concernant les dessins-animés de super-héros !

Paul Dini, ça vous dit quelque chose ? Mais si, le co-créateur de la célébrissime série d’animation Batman The Animated series (avec Bruce Timm, mais je vous en reparlerais, promis!).
Monsieur Dini est passé la semaine dernière dans le podcast de Kevin Smith : Fatman on Batman et a livré un témoignage extrêmement intéressant sur la façon dont les personnages féminin ET le publique féminin sont largement dévalués par Hollywood. Son expérience sur Batman TAS, Batman Beyond et Tower Prep lui ont valu un Emmy Award pourtant, il a fait les frais de la politique anti-filles d’Hollywood et en parle sans langue de bois. Accrochez-vous, c’est édifiant !

But then, there’s been this weird—there’s been a, a sudden trend in animation, with super-heroes. Like, ‘it’s too old. It’s too old for our audience, and it has to be younger. It has to be funnier.’ And that’s when I watch the first couple of episodes of Teen Titans Go!, it’s like those are the wacky moments in the Teen Titans cartoon, without any of the more serious moments. ‘Let’s just do them all fighting over pizza, or running around crazy and everything, ’cause our audience—the audience we wanna go after, is not the Young Justice audience any more. We wanna go after little kids, who are into—boys who are into goofy humor, goofy random humor, like on Adventure Time or Regular Show. We wanna do that goofy, that sense of humor, that’s where we’re going for.’”

En bon français :

Plus tard, une étrange tendance est soudainement apparue dans les dessins animés de super-héros. Quelque chose comme, « c’est (ce genre , ndpopette) trop vieux. Trop vieux pour notre public, ça doit être plus jeune. ça doit être plus drôle. » Et quand je regarde les deux premiers épisodes de Teen Titans Go!, il y a tout ces moments de gags dans un dessin animé, mais sans les moments plus sérieux. «Faisons-les s’affronter les uns les autres pour une pizza, ou partout comme des fous, ce genre de choses, parce que notre public- le publique nous souhaitons toucher- n’est plus le public de Young Justice (un autre dessin animé*, un peu plus mature en comparaison, ndpopette). Nous voulons toucher les petits enfants, les petits garçons qui sont plus attirés l’humour maladroit, un peu aléatoire et maladroit, comme sur Adventure Time ou Regular Show. Nous voulons faire du maladroit, ce type d’humour, c’est vers là que nous allons.

Et ce n’est pas tout, la suite est encore plus édifiante, je vous résume en gros la suite de la discussion entre Smith et Dini mais que vous pouvez retrouver sur  DC Women Kicking Ass sur Tumblr.

Hollywood ne veut pas de public féminin (qui représentent quand même 51% de la population, comme le rappel Smith) parce que d’après les pontes d’Hollywood elles n’achètent pas de jouets, produits dérivés, figurines… Rappelons que depuis la loi passée dans les années 80, les industriels américains ont le droit de produire des séries animés comme support de communication pour vendre des jouets (cette loi verra du coup la création et le succès de la série Musclor et les Maîtres de l’Univers). Et Dini  de renchérir sur le fait que les filles n’achètent pas les mêmes jouets que les garçons, et Smith de s’énerver disant qu’il est possible de vendre des produits aux petites filles, d’inventer des produits leurs correspondant, que ce sont les mêmes gens qui disent que les filles ne lisent pas de comics. Paul Dini ajoutes que les pontes d’Hollywood veulent que les filles restent toujours en retrait par rapport aux garçons, présentes mais jamais aussi importantes. Il prends comme exemple son émission de TV Tower Prep pour lequel il avait écrit des épisodes intéressants, mettant en avant tan les garçons que les filles, attirant des familles entières : parents, enfants et beaucoup de filles. Mais Cartoon Network n’a pas kiffé parce que ce sont les gags pour les garçons qu’ils veulent, ceux qui, d’après eux, les font acheter des figurines hors de prix.

Cette discussion met en avant l’un des problèmes majeurs inhérents à cette culture comics : les filles n’y ont pas leur place dès leur plus jeune âge parce que les industriel ne savent pas comment intéresser ce marché et, soyons honnêtes, ne s’intéressent pas à ce marché. En un sens les américains ont beaucoup à apprendre des japonais qui ont su développer une culture de l’animation japonaise et du manga s’adressant aux deux sexes d’abord (shonen et shojo) pour évoluer vers des genres plus généraux (le seinen vise une cible adulte, sans distinction de sexe), tous formant une base de communication solide aux produits dérivés variés qu’ils produisent et vendent par wagons !

La mauvaise foi de Cartoon Network dans l’exemple de Paul Dini est malheureusement tellement représentative du sexisme ambiant infligé aux enfants. Je suis intimement persuadée que le sexisme peut-être combattu par l’éducation des enfants et de leurs parents, que si nous leurs inculquons des valeurs basée sur le respect et la tolérance, et la LIBERTE (bordel) de choisir leurs programmes tv et leurs jouets sans ce soucier de leurs sexe, nous en feront des adultes plus sures d’eux et mieux dans leurs baskets. Et j’aime surtout croire que leurs enfants ne subiront pas les mêmes agressions qui remplissent le quotidien de toutes celles et ceux qui sont « différents ».

Via DC Women Kicking Ass sur Tumblr.
*En savoir plus sur l’arrête de Young Justice dans ces articles en anglais ICI et LA et sur le fait les filles et les comics ICI

La folle semaine de SuperPopette

Aloha !

Tout d’abord désolée d’avoir mis un peu de temps à revenir par ici, j’ai eu une semaine de FO-LIE la semaine dernière et ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Bon je ne sais même pas par quoi commencer… Ah oui ! Dimanche dernier (pas le dernier, mais celui d’avant) je reçoit un sms me demandant si je suis dispo jeudi aprem pour me faire coiffer par des étudiants japonais ! C’est un plan rigolo que j’ai eu par la jolie Maxence (je vous parlerais d’elle une autre fois, cette fille est incroyable) et c’est donc la deuxième fois que je me rendais à l’institut Revlon pour me faire coiffer par des étudiants japonais en première année de coiffure. La dernière fois j’avais l’air d’une fermière du 18e siècle qui se serait roulé dans des bottes de foins. cette fois-ci le thème imposé était glamrock si j’ai bien compris et j’ai même pensé à faire des photos !

coiffure

L’après-midi est passée assez rapidement, les japonais et les françaises essayant de communiquer tan bien que mal. J’ai une fois de plus fait un carton en leur parlant de cosplay et de X-Japan, que j’écoutais quand j’avais 18ans !

Le mercredi soir se positionnait dans une thématique « chelou » puisque je posais pour un projet d’art d’une de mes copines, nue, saucissonnée dans du scotch. je n’ai pas de photo souvenir mais comme je ressemblait à une espèce de petit gigot ce n’est pas bien grave !

Enfin vendredi quelques cosplayeuses avaient rendez-vous avec CoolADN notre photographe de cosplay préféré (enfin le mien, son frigo est toujours de plein de bonnes choses pendant les shootings ^^) pour qu’il puisse nous shooter sur le stand Kawasaki du Salon de la Moto. Une soirée pleine de folie et de champagne sur laquelle je reviendrais dès que j’aurais quelques photos à vous montrer. Pour vous faire patienter, un gif de bon gout fait dans les backstages. Vous êtes gâtés !

L'une de ces cosplayeuses ne peut pas s'arrêter de papoter, laquelle ?
L’une de ces cosplayeuses ne peut pas s’arrêter de papoter, laquelle ?

Des cosplayeurs qui montent leur marque de vêtements inspirés de cosplay

Après la diffusion du controversé (mais excellent) Heroes of Cosplay, Jinyo est devenu une figure très populaire sur internet, notamment dans les communautés affiliées au cosplay.

Souvenez-vous : le boyfriend de Victoria a marqué les esprit autant par son ingéniosité et ses skills en cosplay que par sa patience envers sa tendre mais ambitieuse moitié. Aujourd’hui fort de sa popularité il lance en grande pompe sa marque de vêtements Gold Bubble Clothing.

Le principe est proche du célébrissime Black Milk Clothing, marque à laquelle l’ont doit notamment les leggings Mucha et autres maillots de bain Star Wars. Il s’agit de leggings, robes et tops en tissus stretch décorés par des illustrations de Mucha ou Camilla d’Errico. Le petit plus ? Les prix sont en dessous de ceux de pas mal d’autres marques du même genre et proposent des leggings inspiré par Evangelion !

Les vêtements inspirés par Camilla D'Errico aux teintes presque pastels, parfait pour le printemps !
Les vêtements inspirés par Camilla D’Errico aux teintes presque pastels, parfait pour le printemps !

J’adore voir des passionner se lancer dans des entreprises directement inspirées par leur hobby. Aux US il y a déjà pas mal de cosplayeurs qui sont devenus props makers, costumiers ou model professionnel, mais aucun d’entre eux n’avait (à ma connaissance) lancé sa propre marque de vêtement. Je n’ai pas encore le budget pour tester cette marque mais je le ferait rapidement !

Pas mal de cosplayeuses se cachent dans cette photo... sauras-tu les reconnaître ?
Pas mal de cosplayeuses et figures geek se cachent dans cette photo… sauras-tu les reconnaître ?

 

Facebook de Jinyo

 

 

Heroes of Cosplay

 

J-6

Dans 6 jours je vous parle d’un truc un peu fou sur lequel je bosse depuis un moment. J’ai hâte !
In 6 days I’ll share with you something a little crazy I’m working on since a while. I can’t wait !

Parfois je me prends pour Nikos Aliagas

Aujourd’hui j’ai une confession à vous faire. Pas que ce soit un secret bien gardé mais disons que j’ai quand même envie d’avoir l’impression de partager un truc fort avec vous. Du lourd.
Parfois, dans ma salle de bain, je prends ma brosse à dent et je me présente des trucs dans mon miroir. Genre « eeeet maiiintenant ! A la force de son poigneeeet elle va se laver les deeeents !  » et ensuite je commente ma dextérité et ma technicité en postillonnant allègrement des hectolitres de dentifrice.

Passé cette confession très très intime, je peux aborder le sujet du jour etvous raconter comment, grâce à Philippe Lauby, j’ai pu réaliser un de mes rêves : présenter un concours de cosplay.

Nikos  aliagas et Sandrine quetier du cosplay français
Niko et Sandrine en pleine Interview de Peter Parker

Je suis très très sérieuse et en même temps hyper fière de vous dire ça. J’ai présenté un concours de cosplay. Avec un micro. Sur scène. Avec un co-présentateur du tonnerre. Et les gens ont aimé. Et ensuite j’ai fait des pompes.
Tout a commencé lors de mon voyage en Belgique il y a un mois. La soirée du samedi, nous étions pas mal de cosplayers français et belges à nous retrouver autours de plats chino-japonais et j’ai fait la connaissance de Philippe créateur du site Pixidoll.com. Je savais qu’il avait organisé des évènements cosplay ces dernières années et nous nous sommes découverts pas mal de points communs, notamment notre intérêt pour la culture cosplay internationale (je vous en reparlerais). Alors que nous parlions de l’organisation des concours cosplay à Paris Comics Expo je lui ai proposé de présenter le concours. Je ne sais pas comment j’ai eu les couilles de le faire si naturellement mais il a réagit positivement et m’a mise en contact avec Kevin, alias Han Jones (un fan de H.Ford vous l’aviez deviné) qui fut ma Sandrine Quétier durant deux jours. Alors oui je suis Nikos et Kevin est Sandrine, parce que c’est ça aussi la parité, on a pas besoin d’être une fille pour faire le rôle d’une fille et inversement.
D’ailleurs j’avais décidé de cosplayer Nick Fury pour co-présenter le concours du samedi : un personnage masculin que j’adore et auquel j’espère avoir fait honneur. Le public a bien aimé et beaucoup de cosplayers m’ont appelé Nikita Fury le lendemain en me reconnaissant.

Sur scène je me suis éclatée ! Le public du samedi plus agé et plus connaisseur que celui du dimanche m’a permit de partager mes petites histoires (parfois un peu pointues) sur les personnages qui défilaient devant nous, issus pour la pluspart de comics harchi-connus du grand public mais dont les interprètes les plus jeunes ignoraient parfois les anecdotes de vieux fans. Dans un soucis d’égalité des sexes j’ai proposé les mêmes petits jeux à garçons et filles confondus. D’abord je demandais aux garçons en cosplay de superheroes de faire des pompes puis aux filles en costumes sexy de tourner sur elle-même pour montrer leur postérieur à la foule qui devait à chaque fois se manifester. Très vite j’ai inversé les rôles et la foule a put hurler de joie en matant les fesses de Lobos, Wolverine ou Austin Powers; ensuite les filles ont fait des pompes comme des chefs et je salue au passage Starfire et Black Widow qui ont géré alors que c’était un exercice plutôt compliqué dans leurs costumes. Bien entendu je me suis prêtée au jeu et j’ai dut faire dix pompes en talons hauts et serre-taille. Mon respect infini aux héroïnes qui sauvent le monde dans ses tenus au file des pages de nos BD préférées…

J’espère pouvoir réitérer l’expérience sur d’autres évènements, c’est réellement une nouvelle façon de cosplayer que j’ai découvert et dans laquelle je pense pouvoir sincèrement m’éclater après 13 longues années à arpenter les conventions et les concours… Un peu ma renaissance cosplayesque personnelle et je compte bien explorer encore un peu plus la chose 😉

Bisous les petits filous !

Albator le corsaire de l'espace

J’ai eu la chance de voir Albator, le Corsaire de l’Espace en avant-premiere la semaine dernière. Je vous livre en avant-première, donc, ma critique.

Allez-y.

Court, sobre, élégant, je vais à l’essentiel grâce à deux mots bien choisis. Et si vous ne savez pas pourquoi y aller et bien allez-y pour la qualité exceptionnelle de ce film d’animation en 3D-CGI. Allez-y pour le scénario brillant qui respecte parfaitement la mythologie de l’oeuvre de Leiji Matsumoto tout en nous livrant un (énième) reboot de la vie du corsaire balafré. Allez-y parce qu’Harlock s’offre un nouveau costume. Allez-y parce qu’il est plus dark, plus torturé et du coup un peu plus profond que dans Albator 78. Allez-y parce que même si il est clairement moins l’ami de tous les enfants il reste le plus sexy des pirates de la galaxy. Allez-y parce que les vaisseaux et les décors et les costumes sont BEAUX.

Albator-3D-Affiche-du-film

Bémol : n’y allez pas pour la scène de douche de Kei qui n’a aucun intérêt. Sérieusement. Aucun. Intérêt. 🙁

Feminisme & Cosplay & Geek & Otaku #1

Peut-on être une cosplayeuse sexy et une féministe convaincue ? BelleChere, cosplayeuse US ultra connue a tranché ! Sa réponse est claire et positive et, je ne sais pas pour vous, mais je me retrouve parfaitement dans ses quelques lignes.

 

BelleChere en Captain Marvel
BelleChere en Captain Marvel

BelleChere est une cosplayeuse américaine très connue pour deux raisons : la première ce sont ses choix de costumes souvent sexy, toujours hyper féminins; la deuxième ce sont ses skills en couture et son amour du détail qui font de ses costumes des exemples dans le domaine. BelleChere est fan de comics depuis toujours et cosplay des héroïnes dont elle lit les aventures et qu’elle aime. Et puis BelleChere est une femme, une belle femme aux formes extraordinaires et, si on en lit la partie « questions/réponses » de son tumblr, une femme bien dans ses baskets. Du coup, c’est avec beaucoup de simplicité et pas mal de bonnes idées sur le sujet qu’elle é répondu il y a quelques temps à cette questions (je suis pas traductrice du coup si je passe à côté de quelque chose dites le moi en commentaires) :

«  Vous considérez-vous comme féministe ? D’une part vous promouvez les droits des femmes et les personnages féminins puissants (ici « empowered » ça veux dire : confère et procure une assurance et légitimité*) mais de l’autre vous aimez ces personnages de femmes à la poitrine plantureuses hyper sexualisées que les féministes détestent…« 

Red Sonja est souvent critiquée car hypersexualisée... elle n'en reste pas moins une barbare badass qu'il ne faut pas trop chercher !
Red Sonja est souvent critiquée car hypersexualisée… elle n’en reste pas moins une barbare badass qu’il ne faut pas trop chercher !

Sa réponse est claire : oui elle est pour « l’égalité entre les sexes à l’unanimité, en particulier dans les droits et les représentations sociales / media » et non elle ne pense pas que beaucoup de féministes détestent les personnages qu’elle cosplay. Ils/elles ont certainement plus de choses à redire sur les tenues des personnages qu’elle cosplay. Et du coup ça serait pas mal d’aller en discuter directement avec le type qui a dessiné la tenue plutôt que de s’en prendre au personnage en lui-même (ndpopette : cette remarque tombe sous le sens mais on y réfléchi pas assez souvent).
Elle ajoutes que tous les personnages qu’elle a incarné sont des femmes qui sont « empowered » ce qui veux dire « qu’elles ont une assurance et légitimité », (un terme pas facile à traduire et plutôt pas mal utilisé aux US depuis quelques temps pour parler de figures féminines puissantes, fortes et légitimes au ciné, dans les comics, mangas… on en reparlera si vous voulez).

Du coup je sais pas vous mais moi ça me fait un bien fou de lire ça. J’aime cosplayer des personnages puissants, sexy, cool, qui ont toute légitimité à sauver le monde, leur fesses, les votre au passage et qui le font avec classe et sur talons aiguilles. Porter une tenue affolante en convention, pour rendre hommage à un personnage que j’aime n’a rien de dégradant et n’annule en rien ce que je dit, ce que je pense, ni ce en quoi je croit fermement. Pourtant je pense que si quelqu’un a eu envie/besoin de poser cette question c’est qu’elle doit bien en chiffonner plus d’un !
Alors à toutes celles et ceux qui se demandent si l’ont peut croire en l’égalité des sexes même vêtue d’un body en vinyl je dit OUI, OUI, OUI !

Et vous qu’en pensez-vous ?

BelleChere en cosplay de Miss Marvel
BelleChere en cosplay de Miss Marvel
Le cosplay le plus connue de BelleChere : Ivy de Soul Calibur
Le cosplay le plus connue de BelleChere : Ivy de Soul Calibur