Sexe et cosplay

Les galeries de cosplay sexy sur internet, les tops 50 des cosplayeuses les plus sexy, un cosplay sexy par jour… Dans sexy, il y a « sex » et internet regorge d’images de cosplay et de sexe. Pourtant, personne ne semble tenté d’aborder sérieusement le sujet. Parler de cosplay sans parler de sexe c’est un peu comme parler de pâtisserie sans parler de beurre. Le beurre c’est luisant, c’est tabou, c’est ce qui donne du goût, mais c’est tellement gras que c’en est sale.

« Sexe et cosplay », je viens de demander à Google. Parce que quand on veut écrire sur un sujet, c’est important de bien se renseigner. Comme je suis extrêmement consciencieuse, j’ai effectué deux recherches bien distinctes : « sexe et cosplay » puis « cosplay and sex ». Je m’attendais à tomber sur quelques articles bien pensant expliquant que la sexualité du geek est déviante ou quasi-inexistante, à grand renforts de photos de cosplayeuses japonaises. Rien ne m’avait préparé aux résultats de Google Image. Mes yeux voudraient oublier ce qu’ils viennent de voir.

La cosplayeuse sexy, cette créature aguicheuse et qui provoque le désir

C’est pas moi qui le dit, c’est le Larousse en ligne.

Sexy : Familier. Qui a un charme attirant et aguichant, qui a du sex-appeal.

Comme sex-appeal c’est un mot anglais, et afin de bien comprendre son sens, je clique sur le lien  :

Sex-appeal : Charme sensuel qui émane de quelqu’un, d’une femme en particulier, et qui provoque le désir.

Messieurs, si vous comptiez sur votre sex-appeal pour serrer en convention, déjà c’est râpé.

Mais ce cosplay « sexy », alors, quel rapport a-t-il avec le sexe ? Si Larousse joue les prudes, ce bon Google ne me laisse pas tomber :

Sexy : « sexually attractive or exciting« 

Ce qui en bon français veut dire « sexuellement attirant(e) ou excitant(e) ». En France, on est vraiment plus prudes qu’aux Etats-Unis ! Du coup si les galeries photos de cosplay « sexy » des sites internet américains annoncent clairement la couleur, les sites français d’informations sur le jeu vidéo, premiers fournisseurs de galeries de cosplay sexy dans l’hexagone assument moins le caractère sexuel de la pratique. À la lumière de ces définitions, je crois qu’il n’est pas totalement présomptueux de penser que les cosplayeuses et cosplayeurs définis comme « sexy » sont donc des objets de désir sexuel. On notera au passage que depuis l’apparition des « Top 10 male cosplayeurs of the world » la communauté est arrivée à une certaine forme d’égalité, c’est déjà ça de gagné !

sexe et cosplay
Le Rêve de la femme du pêcheur par Hokusai. Exemple de tentacule érotique, un must de la culture hentai.

Cosplay, une histoire de mangas et de cul

Le cosplay vient des Etats-Unis mais à gagné ses lettres de noblesse au Japon. Le Pays du Soleil Levant lui a non seulement donné un nom, mais lui a également offert une exportation mondiale et un succès lié à celui de ses mangas*. Et qui dit manga, dit Hentai, ce genre d’anime pornographique dont le Larousse ne nous donne bizarrement pas de définition, mais au sujet duquel Wikipédia est bien bavard !

Hentai (変態?, ˈhɛntaɪ̯) est un mot japonais qui signifie « transformation », « métamorphose », « perversion », mais qui est utilisé en Occident pour désigner des mangas et des anime à caractère pornographique.

Il n’y avait que les japonais pour faire s’embrasser deux sous-cultures intrinsèquement liées, à l’univers du manga et de l’animation japonaise. Il n’est pas rare de trouver dans des magazines érotiques ou sur des sites internet pornographiques japonais des photos et vidéos à thématique cosplay. Les filles et parfois leurs partenaires sont habillés en personnages de manga ayant déjà une forte connotation sexuelle : c’est le cas par exemple de Mai Shiranui, guerrière sexy de la franchise Fatal Fury qui est devenue avec le temps un véritable sex-symbol… Et certainement le personnage le plus cosplayé par les actrices pornographiques asiatiques !

Mai Shiranui par Li Meng Tian, modèle chinoise
Mai Shiranui par Li Meng Tian, modèle chinoise

« Sexy Cosplayeur », de jugement de valeur à « label qualité » !

Aux Etats-Unis la cosplayeuse dite « sexy » a des fans. Beaucoup de fans. Jessica Nigri, la reine du cosplay court vêtu, a plus de fans sur Facebook et sur Instagram que le chanteur français M.Pokora**. Il n’est pourtant pas bien loin le temps où les cosplayeuses en petites tenues et décolletés plongeants étaient chahutées sur internet, appelées « fausses cosplayeuses  » (Ils n’avaient pas encore trouvé fake geek girl…), on jugeait leur valeur humaine à la longueur de leurs jupes. Oh Wait, de ce point de vue là, tout n’a pas complètement changé. Bref. Depuis, les cosplayeuses sexy ont monté un véritable business et, en digne héritières des pin-ups des années 50, elles vendent à tour de bras des photos d’elles dédicacées, en cosplay ou en lingerie. C’est pourquoi il est relativement bien vu sur internet de posséder au moins une tenue convenue comme sexy dans sa garde-robe de cosplayeuse (ou des abdos et pas de tee shirt pour ces messieurs) si l’on veut faire carrière dans le cosplay***.

Oui mais ta cosplayeuse sexy est-ce qu’elle a enfin sorti sa sex-tape ?

Tout vient à point à qui sait attendre. Ou à qui sait utiliser l’outil de recherche Google puisque « Fan de cosplay se faisant baiser dans les bois » restera à jamais gravé sur ma rétine. Internet déborde littéralement de films pornos amateurs tournés au caméscope (ou à la GoPro, pour les amateurs de sensations fortes à la première personne…) pas franchement excitants. Je trouve dommage qu’un loisir aussi créatif que le cosplay se retrouve aussi pauvrement illustré dans l’industrie du sexe. Pour vraiment se marrer devant de jolis costumes et, pour ceux qui veulent profiter de divertissements pour adultes de qualité, il faut se tourner vers les parodies de super héros tel l’hilarant Batman XXX : a porn parody. Disponible lui aussi en version non-censurée, ou tout publique ! Comme quoi, il n’y a pas que les cosplayeuses qui peuvent choisir de garder leur culotte… Ou pas !

 

*les mots d’origine étrangère prennent les marques normales du français (accents, pluriels) quand ils sont intégrés à notre langue.
** J’ai en effet comparé les comptes officiels instagram et facebook du chanteur et de la cosplayeuse. Ecrire sur le cosplay et le sexe c’est aussi faire de vrais recherches de fond.
*** On va parler ici très rapidement de cosplay et professionnalisation, pas de panique.

30 DAYS COSPLAY CHALLENGE

Aujourd’hui je me lance dans ce challenge très populaire il y a deux ans auprès des cosplayeurs (que voulez-vous je ne suis jamais de celles qui suivent les modes en temps et en heure, je préfère faire les choses à mon rythme, comme une mamie) et j’ai décidé de donner une touche festive et un rien kitsch aux visuels de mon 30 days cosplay challenge… Ou Challenge cosplay en 30 jours en bon français !

Mardi 16 Décembre 2014, Paris – JOUR 1. Journal de bord du capitaine, date stellaire 4-8-7-9-3 tintiiiiiiiiin tin tin tiiiiiin !

Mon premier cosplay c’était Card Captor Sakura à BD Expo en 2000. Une robe faite par ma maman en satin de doublure et jupon en tulle, baguette magique en bois et papier imprimé et collé en double (même pas peur), pas de perruque, des restes d’une coloration malheureuse, des lunettes et, invisible sur la photo mais bien présent dans les mémoires : des bagues sur mes dents !

EDIT : Chaque jour sur facebook j’ai posté des réponses aux diverses questions posées par ce 30 DAYS COSPLAY CHALLENGE, vous pouvez les retrouver en cliquant ici : Popette Cosplay sur Facebook.

Et voilà un petit panaché des images utilisées.

30 Days Cosplay Challenge
Beaucoup de Pinkie Pie et de Maddie Hatter dans ce 30 Days Cosplay Challenge

Changer de tête !

Si il y a bien un aspect du cosplay qui me séduit de plus en plus ces dernières années c’est le fait de pouvoir complètement changer de tête. Il y a pas mal de cosplayeurs dont c’est la spécialité et qui pour cela gèrent parfaitement les différentes techniques de maquillage. Ce sont de vrais caméléons et j’avais envie de m’essayer à ce type de métamorphose lors de Japan Expo, la semaine dernière.

1 – La méchante reine.
Un maquillage très glamour avec eyeliner épais, sourcils très marqués, teint de porcelaine (même si ça ne se voit pas très bien sur cette photo prise en coulisses), ombres à paupière grises et violettes et une bouche bien rouge (la encore la couleur de la photo ne rend pas justice). Regina est une femme sûre d’elle et machiavélique au début de la série. C’est l’une de ses premières tenues que j’ai choisi et ai donc joué à fond la vilaine glamour à la féminité presque agressive. Ma teinture noire rafraichie pour l’occasion donne à ma coiffure élaborée un effet que j’ai voulu vraiment dramatique. Les mèches que j’ai ajouté en queue de cheval accentuent l’aspect sophistiqué.

glamour cosplay
Selfie en backstage avec Nikita en Snow

 

2 – Le jeune prince.
Mon duo avec Cécile était un vrai défi puisque je devais non seulement me grimer en homme mais aussi aplatir ma poitrine et bouger comme un garçon. Un véritable challenge ! Pour cela je me suis inspirée de ce tutoriel (en anglais) et après quelques essais je suis arrivée à un résultat pas mal grâce à une bonne couche de fond de teint et différentes poudres et ombres à paupière brunes. Pour ma poitrine je me suis simplement bandée les seins avec une bande adhésive afin qu’elle reste en place presque une journée complète. C’était une véritable torture mais le résultat était bluffant. Ma perruque a été recoupée sur moi par Cécile afin de lui donner un côté asymétrique et je l’ai ensuite repassé au fer à repassé pour bien la raidire. J’ai essayé au maximum de calquer mes mouvements sur ceux du Prince dans le dessin animé et le fait de m’être fait un maquillage aussi poussé m’a permit de rentrer complètement dans le rôle.

3 – La poupée.
Un résultat en demi-teinte pour Madeline Hatter, cosplay que j’ai porté le dimanche. J’avais réalisé deux tests avant le jour J : le premier chez Nikita et avec son aide, le suivant seule chez moi afin de m’entrainer. C’est ce dernier qui m’a le plus séduite et je n’ai malheureusement pas pu le reproduire pour le concours par manque de temps et parce que j’avais oublié mes faux cils.
Afin de ressembler à une poupée j’ai commandé sur internet des lentilles de contact à la couleur improbable qui me font des yeux de hubot (ces robots de la série Real Humans). J’ai travaillé un teint très lisse, des joues roses et bien rondes grâce à un blush pailleté. J’ai du acheter des ombres à paupières dans diverses teintes de violet afin de réaliser le dégradé. le jour J j’avais ajouté des paillettes violettes qui allaient très bien avec la tenue. Les yeux sont agrandies avec des faux cils sur le dessus de l’oeil et dessous. Les sourcils ne sont pas verts mais bruns clairs comme ceux du personnage, cela donne un côté encore plus « faux » que je trouve rigolo. La bouche rose fushia légèrement glossy ressemble à un bonbon.

maddie hatter makeup
Premier test makeup

 

Avec Sikay en Frost d'injustice, le mélange des genres est rigolo.
Le jour J avec Sikay en Frost d’injustice, le mélange des genres est rigolo.

Avec ces trois personnages très différents je me suis amusée comme une petite folle dans trois registres diamétralement opposés. Créer la surprise chaque jour auprès des visiteurs, staffs et co-cosplayeurs était vraiment une expérience très chouette. Je pense à l’avenir voir jusqu’où je vais pouvoir pousser mes transformations en m’amusant et en me perfectionnant.

Gossip Geek !

Salut à tous !

Aujourd’hui je vous fais un petit post rapide avec du « réchauffé » de mon ancien blog She-Geek. Ce blog abandonné depuis des lustres parlait de mode, beauté et love stories du côté des héros de comics, manga et BD-Franc-Belge. Je suis tombée lors d’un rangement de disque dur externe (oui oui ce sont des choses qui arrivent) sur quelques photo-montage réalisés à l’époque. Qu’en dites vous ? Est-ce que toutes les références vous parlent ?

Hello guys !

Today I’m quickly posting something a little old, from when I had this geek fashion and beauty oriented blog. A little photoshop work I did back in the days I just found while ordering files on my old hard drive (something that happen sometime). What do you think about it ? Have you understand all the references ? I know it is part english and part french but it will make you work a little 😉

geek fashion magazine
Elle is a french fashion magazine. Chii from Chobits is the cover girl !
video game fashion
Reika is a video game character and heroin of the third game in the Zero (project Zero / Fatal Frame) licence

 

12 autres choses que vous ne savez (sans doute) pas sur le cosplay ! Part.2

Salut les loulous !

Voila la suite de mon dernier article, 12 choses que vous ne savez pas sur le cosplay… Après les 6 premiers points la semaine dernière voilà enfin la suite, avec quelques pépites !

7. Les concours de cosplay sont très différents d’un côté ou de l’autre du globe : les européens attendent des cosplayers qu’ils reproduisent à l’identique les costumes présentés en concours et qu’il y ajoutent une prestation originale et recherchée; les concours américains et sud-américains sont de vrais shows durant lesquels les participants n’ont pas l’obligation de faire les costumes eux-mêmes et sont fortement encouragés à personnaliser ces costumes, les japonais n’ont pas de réelle tradition de concours, mais les plus différents ce sont…

8. Les chinois ! Ils cosplayent en équipe allant jusqu’à 30 ou 50 cosplayeurs ! Ces équipes sont organisées comme de vrais petites ruches où chacun se voit octroyer un rôle spécifique, adapté à ses habilités personnelles. Les personnages à cosplayer sont décidés à l’unanimité pour chaque membres de l’équipe. Les concours durent donc des heures avec des équipes qui se relayent sur scène pour rejouer parfaitement des scènes des jeux vidéos aux costumes aux fortes influences asiatiques qu’ils affectionnent particulièrement.

9. Il n’existe pas de cosplayeurs professionnels à proprement parler. Il existe des modèles photos et idoles professionnelles en Asie qui sont connues pour faire du cosplay ou on été repéré grâce à leurs costumes. Celles-ci sont engagées par des marques (généralement des développeurs de jeux vidéos) pour porter des costumes lors d’évènements de fans ou pour la presse. Jessica Nigri aux USA a été la cosplayeuse officielle et représentante du jeu Lollipop Chainsaw. Yaya Han est invitée dans les conventions du monde entier pour juger des concours de cosplay mais aussi pour signer et vendre des photos, posters et calendriers à son effigie. Yaya a aussi développé une ligne d’accessoires de cosplay qu’elle vend sur son site internet où dans les salons. Les cosplayeurs américains qui désirent percer comme costumiers ou accessoiristes dans les milieux du divertissement peuvent se faire connaître grâce à leurs réalisations lors de concours de cosplay.

Yaya a jugé le concours de London Super Comic Con le  week-end dernier...
Yaya a jugé le concours de London Super Comic Con le week-end dernier…

10. Le cosplay c’est TELLEMENT mainstream… qu’aux Etats Unis il n’est pas rare de voir des personnages de séries TV en cosplay de héros de pop culture. Erika Durance a cosplay Wonder Woman dans deux séries TV : d’abord dans Smallville alors qu’elle jouait le rôle de Lois Lane (Mindfucking…) puis en Wonder Woman dans le costume du (très mauvais) reboot (que nous souhaitons tous oublier) dans un épisode de Harry’s Law.Jennifer Aniston a porté un très mauvais costumes de Leia et Kim Kardashian se prends pour Uma Thurman pour Halloween…

lois1
Lois cosplay Wonder Woman…
Wonder_Woman_Erica_Durance_Full
La même actrice, dans une autre série, encore en Wonder Woman
castle_the_final_frontier_4
Le Lieutenant Beckett de la série Castle est fan d’une série de SF dans l’épisode « The Final Frontier » hommage à Star Trek
aniston
Jen a mixé le costume de slave avec les macarons sans se soucier un instant des problèmes de chronologie que cela pourrait causer…
kim-kardashian-sexy-halloween-costume-poison-ivy
Kim se prends pour Uma… Puisqu’il s’agit ici d’un cosplay de Poison Ivy dans le très mauvais Batman Forever. Ce costume n’a jamais été utilisé ensuite dans les comics… et surtout pas les emblématiques sourcils !

11. Man-Faye était un précurseur en matière de crossplay (se déguiser en un personnage du sexe opposé). Vous ne connaissez pas Man-Faye ? Petite photo de rappel :

Man-Faye premier cosplay meme sur internet ...
Man-Faye premier cosplay meme sur internet …

Plus qu’un mythe, une référence. Avant Man-Faye les cosplay memes (ces blagounettes en images dont raffolent les internets)  étaient assez peu nombreux et le crossplay n’avait pas encore de nom. Il a réellement marqué une époque. Sans rire.

12. Le cosplay et le Hentai (mot japonais signifiant littéralement « pervers » aussi utilisé pour définir les oeuvres de manga, jeux vidéo ou animés pornographiques ) vont de paire depuis bien longtemps. Les plus vieux se souviendront d’un roman-photo d’Ulala rencontrant des aliens en combinaison latex dans sa douche ou des clichés d’idoles déguisés en Amy Chan (Sailor Mercure) sans culotte… Il n’est pas rare de voir au japon des cosplayeurs portant les habits de personnages de Hentai…

Voila, voila, ce petit tour d’horizon est terminé, j’espère qu’il vous a plus !

Plus de questions ? les commentaires sont la pour ça !

Cosplay & Burlesque

Il y a une petite semaine je vous parlait de Burlesque et de Cosplay et vous teasait un peu… Et bien sachez que ma Premières Fois hier soir s’est exceptionnellement bien passée !

Mon Costume de Lamu (Urusei Yatsura) a fait un carton et ma bande-son composée de trois versions du générique original japonais de Lum (son nom en VO) a même été reconnu par les quelques otakus dans la salle.

Version Originale

Version Nana Kitade

 

Enfin version Platina Jazz un groupe qui reprends des animes version jazz : https://www.facebook.com/platinajazz

Celles et ceux qui me suivent sur instagram auront déjà vu ces photos du WIP du costume, j’attends les photos de la soirée pour vous les montrer 😉

La suite très vite !

windblade transformers fille

Les news que j'ai aimé cette semaine

Aloha les petits amis !

Cette semaine en lisant The Mary Sue je suis tombée sur quelques news qui m’ont bien plus. je les partage avec vous ici !

windblade transformers filleWindblade : la première Transfomers fille.
J’entends les rageux d’ici me dire que franchement c’est nul de faire une fille-transformer, que de toute façon les robots n’ont pas de sexe et j’en passe. Pfff.
Ce Jet-samourai (c’est un jet qui se transforme en samourai, vous suivez ?) a été choisie par les fans via un sondage, le Fan Built Bot, visant à définir son allégeance (Autobots ou Decepticons), ses caratéristiques techniques, son genre (parce que les autres robots sont des robots-garçon, ça ne fait aucun doute, du coup la question du genre se pose tout naturellement), sa personnalité…. Elle aura des jouets à son image et même un comics que je vais lire parce que j’aime les robots et qu’elle m’intrigue !
Pour celles et ceux qui se demandent pourquoi en 2014 un robot-fille doit nécessairement avoir des seins, je vous copie-colle ce commentaire intelligent trouvé sur un site de fan :

Actually I have been reading about the « need for breasts » on the bots/toys. Without them they would not be distinguishable from the « male » bots. The big fear is that cross/transgender identification with toys at a young age. By sexualizing (females have breasts) parents don’t have to explain this and there won’t be a picket from certain groups against the toy manufacture for the release of a cross/transgender toy.

So to avoid litigations / psychological identification and confusion / etc. it is a good thing

Via Seibertron mais aussi (pour les comics) Seibertron encore et surtout The Mary Sue

MULAAAANNNNN-225x300Jamie Chung de Once Upon A Time veux une chance pour les personnages de Mulan et Aurore de voir leur histoire approfondie.
Il y a quelques mois déjà nous découvrions avec stupéfaction (je l’avais pas vu venir) que Mulan était amoureuse d’Aurore, princesse un rien empotée qu’elle a aidé (trainé) durant toute une saison. J’avais vraiment une boule dans le ventre quand j’ai Mulan et moi (je vis mes séries) comprenions avec douleur que ses sentiments n’étaient pas partagés.
Du coup lors de la conférence de presse pour la sortie de sa nouvelle série, Believe l’actrice de Mulan, Jamie, a dit qu’elle ne quittait pas OUAT pour de bon parce qu’elle avait une nouvelle série à laquelle elle devait se consacrer. Elle aimerait que les questions sur lesquelles nous avions laissé ces personnages aient des réponse, que les personnages soient plus développés dans ce sens… Je trouves ça super cool et j’espère vraiment que les auteurs l’entendront et écriront quelque chose sur Mulan et Aurore !

Pour lire en anglais l’article d’origine c’est ici !

Et vous du coup qu’est-ce qui vous a plu cette semaine ?

Blanche Neige : inspirations

Pim, Pam, Poum ! Du Blanche Neige toute la semaine cette semaine !

Pendant que je galère à finir mon costume de princesse, voilà quelques jolies images récoltées sur l’internet et qui devraient vous inspirer autant que moi. Surtout des illustrations et des idées de robes que j’ai vu passer sur Pinterest : j’adore ce site ! J’y passe pas mal de temps chaque semaine et même si je « pin » peu de choses j’aime me balader sur les boards des utilisateurs que je suis.
N’hésitez pas à m’ajouter sur Pinterest et partageons de jolies images !

snow2
Cliquez pour voir le tableau sur Pinterest !

Ma deuxième bonne résolution de l’année ? Mettre à jour le tableau « WIP, tutos, DIY » sur Pinterest avec pas mal de trucs pour vous 😉

cosplay costume snow white tuto wip

Making Snow White !

Aloha & Bonne Année !

Comme d’hab’ j’ai pris un max de bonnes résolutions, à commencer par mettre plus souvent mes blogs à jour et… nous sommes déjà le 8 et je n’ai rien écrit !
Ma deuxième bonne résolution c’est de ne pas finir mes costumes à la dernière minute. J’ai donc commencé à bosser sur ma tenue de Blanche Neige depuis un moment déjà et il est temps de vous ne faire profiter !

Mon cosplay-crew Eva, Laura et Cécile ont déjà toutes cosplayer une ou deux princesses Disney et pour évènement en fin de semaine nous avions besoin de trois jolies princesses en robes longues. Cécile ne raffolant pas de la chose j’en ai profité pour sauter sur l’occasion et me lancer dans un projet qui me trotte dans la tête depuis un moment : Blanche-Neige ! Je ne suis pas du tout obsédée par ce conte, non non pas du tout et le fait que j’ai déjà deux costumes de Méchante Reine n’a rien à voir avec ça 😉

Revenons à nos moutons et regardons un peu ce que nous avons la :
Du velours bleu bien épais pour le côté royal, du satin duchesse bien brillant pour des manches rebondies et princières, un espèce de satin sur l’envers pour une jupe matte d’un jaune rayonnant… Tout est là on peut se lancer !
J’ai galéré comme jamais sur le haut, je vous ferais un article dédié. La jupe ça s’est fait en un clin d’oeil et deux coutures : il s’agit de deux larges entonnoirs. Les noeuds sur les chaussures m’ont inspirés et j’en ai rajouté sur les manches, vous les verrez cette semaine !