Je ne m’aime pas en cosplay !

Bonjour à tous, mes petites cailles cosplayesques ! J’aimerais finir la semaine en vous confiant un secret. Je ne sais pas pour vous mais moi, très souvent dans ma jeunesse (huhu) je me suis sentie comme une petite crotte de chèvre au milieu d’une convention. Pas belle dans mon costume, moins cool que mes copines, plus crispée sur les photos… bref j’ai connu ma part de « Bad Cosplay Day ». Et vous ?

Il y a des journées en convention qui sont tellement pourries que vous avez envie de prendre votre retraite cosplayesque et ne jamais remettre une de ces saloperies de perruques sur vos têtes. Avant de refourguer votre matos de couture à votre petite soeur prenez le temps de savourer avec moi ces quelques loses de cosplay et d’exorciser à jamais vos « bad cosplay day ».

La lose N°1 :  « mon costume est franchement trop moche ».

Vous avez sué sang et eau sur ce costume qui devait être votre chef-d’oeuvre. Des nuits durant vous avez cousu, collé, poncé… Nous voilà le matin de la convention. Vous avez la tête d’un revenant car vous n’avez pas dormit depuis trois semaines et l’haleine d’un poney à l’agonie mais votre costume fini ! Ni une ni deux, vous sautez dans le RER en route pour la convention, votre costume bien emballé sous le bras. Dans les vestiaires, pourtant, vous êtes prit d’un doute affreux : ce costume que vous n’avez jamais eu le temps d’essayer mais sur lequel vous avez passé tellement d’heure, est-ce qu’il ressemble seulement à quelque chose une fois porté ? Une seule façon de le savoir, vous l’enfilez. Et là, le drame. Vous vous regardez dans le seul miroir du vestiaire des filles et vous vous rendez compte que vous ne ressemblez pas du tout au personnage que vous cosplayez. Même pas de loin, de dos ou dans le noir. Le costume ne vous flatte pas, les couleurs vous donnent envie de vomir, ces perles brodées sont du plus mauvais goût, la perruque vous donne l’air de Claude François. Bref, vous avez raté votre costume.

Comment réagir ? En dédramatisant, bien entendu. Le conseil nul quand on le lit sur un blog mais qui vous sauve une journée de convention quand vous êtes en situation. Le cosplay ce n’est que du cosplay, vous avez raté votre costume et c’est très chiant mais ça arrive à tout le monde. Alors on respire un grand coup, on pleure un grand coup aussi si on en a besoin et on se change, si on le souhaite. Parce que retirer un costume qui ne nous plait pas ce n’est pas une défaite, mais parfois l’assurance de sauver sa journée. Ne vous infliger par le calvaire de passer cinq ou six heures dans un costume dans lequel vous ne vous sentez pas à l’aise au risque de ruiner votre expérience de convention. Ne gardez votre costume « raté » que si vous arrivez réellement à faire abstraction et si vous êtes sur de vous amuser quand même.

Comment éviter de se retrouver dans cette situation ?
En choisissant un costume qui nous plais vraiment, pas en essayant de compléter le groupe de vos copines ou de faire un costume assortis à vos amis pour être avec eux. Un cosplay c’est de l’investissement en temps, en argent, en énergie et c’est surtout donner un petit peu de soit. Alors faites attention à vous faire plaisir en premier lorsque vous choisissez un personnage ou une tenue.
En essayant son costume en amont pour ne pas avoir de mauvaises surprises le jour J. Un conseil un peu bête mais qui marche du tonnerre : en essayant votre costume avant la convention vous évitez les mauvaises surprises dans les vestiaires. Bon bien sur cela implique de finir son costume avant la convention et la c’est une autre histoire…
En faisant un test maquillage/perruque avant la convention : le combo le plus efficace contre les réaction allergiques au faux sang ou au fond de teint et pour recoiffer sa perruque avec de la laque* tranquillement chez soit.
En définissant les limites de sa zone de confort en choisissant son costume. Vous vous connaissez et savez dans quel type de tenue vous serez, ou non, à l’aise.

Un groupe Monster High que je ne peux qu'assumer. Vous noterez que je n'ai pas réflechie une minute aux possibilités d'un combo peau verte + cheveux noirs et blancs + aisselles en sueurs...
Un groupe Monster High que je ne peux qu’assumer. Vous noterez que je n’ai pas réfléchie une seconde aux possibilités d’un combo peau verte + cheveux noirs et blancs + aisselles en sueurs…

La lose N°2 : « je ne peux pas aller aux toilettes ».

Cette lose là c’est une vraie lose de compétition ! On vous avait pourtant bien dit que le déjeuné curry-haricots rouges avant de mettre votre corset c’était une mauvaise idée. Et maintenant vous vous retrouvez à vous trémousser dans les vestiaires, ne sachant pas si il vaut mieux retirer le costume que vous avez mit deux heures à enfiler ou s’il est préférable d’avoir mal au ventre pendant encore quelques heures.

Comment réagir ? En courant aux toilettes ! La question ne se pose pas. Vraiment. J’insiste.

Comment éviter de se retrouver dans cette situation ?
Il est important de faire un point sur vos repas avant et durant la convention avant d’enfiler votre costume. Vous éviterez par exemple de vous jeter sur les compotes de pomme en libre service des vestiaires de Japan Expo car si elles sont garanties sans gluten et sans lactose elles vous assureront quelques réactions intestines des plus problématiques. Evitez de boire trois litres d’eau avant de mettre votre costume mais n’oubliez pas de boire pour autant (facile à dire, moins à mettre en pratique, mais important à souligner). Prévoyez une façon d’aller aux toilettes soit en retirant une partie de votre costume, soit en prévoyant des systèmes de fermeture facile à ouvrir. Demander à une copine de rester avec vous si vous portez une robe corseté toute la journée, elle pourra vous l’ouvrir plus facilement en cas de pause pipi d’urgence.

La dernière fois que je me suis retrouvée coincée dans un costume sans pouvoir aller aux toilettes, tu n'étais pas né ! Par contre il y a cette fois ou j'ai fait une parodie de Mister.T sur la scène de Japan Expo en parlant à une chaussette. Je ne portais pas de collants et les photographes ont apprécié ma culotte multicolore. -70 en charisme !
La dernière fois que je me suis retrouvée coincée dans un costume sans pouvoir aller aux toilettes, tu n’étais pas né ! Par contre il y a cette fois ou j’ai fait un bide complet en parodiant Mister.T sur la scène de Japan Expo en parlant à une chaussette.

La lose N°3 : « mes copines sont plus belles que moi ».

Celle-là on l’a toutes connue. Cosplayer avec sa copine sublime, celle qui a toujours des cheveux (synthétiques) soyeux et un maquillage qui ne coule pas. Vous avez beau vider des bombes de laque complète sur votre tête et utiliser toutes les bases de maquillage du commerce, vous n’atteignez jamais son niveau de perfection. En plus elle est jolie, son sourire est charmant sur les photos et sa façon de pencher la tête lui donne un air de poupée. Votre pote cosplayeuse parfaite vous l’aimez bien mais vous aimeriez bien l’étriper aussi. Alors au lieu de passer chaque convention à vous comparer à elle, au lieu d’agoniser à la vue de chaque photo sur laquelle elle scintille alors que vous avez la bouche ouverte et un œil bizarrement à moitié fermé ; respirez un bon coup et lisez ce qui suit.

Comment réagir ? Sans faire la gueule. Une fois encore un conseil de l’almanach de Popette dont vous vous seriez bien passé mais qui, une fois le moment venu, empêchera votre amie parfaite et vous-même de passer une après-midi pourrie. Si elle est si jolie, ce n’est pas de sa faute. Et pour être tout à fait honnête, vous êtes aussi plutôt jolie vous-même, si vous arrêtez de vous crisper deux minutes et si vous vous laissez aller… Là, voilà. Une fois détendue et plus à l’aise dans vos baskets votre visage ressort mieux et votre cosmo-energie n’agite plus furieusement votre perruque au-dessus de votre tête. N’oubliez pas que vous êtes en convention pour vous amuser et passer un bon moment avant toute chose, même en concours.

Comment éviter de se retrouver dans cette situation ?
Déjà, on relativise. Sa perruque de Daenerys lui va peut-être comme un gant mais vous vous souvenez de son costume de Velma de Scoobidoo, et on ne peut pas dire que le pull orange s’accorde réellement à son teint. Votre amie parfaite est avant tout votre amie et c’est un être humain comme les autres. Ne la mettez pas sur un piédestal qui risque non seulement de biaiser votre relation mais aussi de créer des rancoeurs. Si vous vous sentez mal à l’aise à l’idée de cosplayer avec elle ou si vous manquez de confiance en vous, parlez-lui et choisissez ensemble des costumes que vous prendrez plaisir à porter ensemble. Cosplayer entre ami(e)s ce n’est pas faire son costume tout seul chez soi et tenter de briller tant bien que mal le jour J. C’est un véritable travail d’équipe durant lequel chaque participant accompagne les autres. Si l’un de vous a des doutes, les autres doivent être là pour le soutenir et l’aider à avancer.

Sous ce costume en soie de Sophitia de Soulcalibur, finit sur moi par mes copines, je ne portais pas de soutient-gorge (pour quelle raison ?!?!). Grand moment de solitude lorsque les photographes sont venus me le faire remarquer, photos (prises au flash) à l'appuie.
Sous ce costume en soie de Sophitia de Soulcalibur, fini sur moi par mes copines, je ne portais pas de soutien-gorge (pour quelle raison ?!?!). Grand moment de solitude lorsque les photographes sont venus me le faire remarquer, photos (prises au flash) à l’appui.

Et ensuite ? Votre Bad Cosplay Day est passé et vous ressortez de cette épreuve plus fort(e). Avec le temps vous allez apprendre à connaître vos limites, les costumes que vous aimez porter, les concours auxquels vous aimez (ou pas) participer. Vous allez prendre confiance en vous et en vos capacités. Cette confiance en vous que vous êtes nombreux à rechercher dans le cosplay, vous savez qu’on ne la trouve pas dans les yeux des autres cosplayeurs ou des photographes qui inondent internet de photos de convention. C’est un travail sur soi, une quête digne des Chevaliers du Zodiac, un donjon à traverser. Une fois que vous avez fait ce chemin, vous apprenez à prendre un peu plus de recul, à trouver les qualités de vos costumes et à en accepter les défauts.

Mes quelques lose de cosplay ? En Pinkie Pie à Harajuku, nous tournions une vidéo de My Little Pony et mon corset a décidé de glisser au milieu d’une prise pour le plus grand plaisir des passants. A Epitanime nous faisions un groupe Monster High et j’avais choisi Franckie Stein de Monster High : teint verdâtre, perruque faite main au rendu foireux, jupe pas fermée dans le dos ( j’avais oublié de fermer la jupe, vous pouvez le croire ? -_- ) et comme si ça ne suffisait pas je suis la seule bouffonne sur scène à lever les bras quand tout le monde les baisse. Une autre fois j’ai fait un cosplay de Morgane de Starla et les Joyaux Magiques. Ce personnage a une robe verte et violette, des cheveux blancs et la peau orange. J’ai donc acheté un fond de teint « magic mousse dream » ou quelque chose dans le genre et me suis tartinée avant d’enfiler une vieille perruque prêtée par une cosplayeuse. Un ami photographe m’a croisé dans la convention et m’a dit « tu es… affreuse. Pardon mais tu es affreuse Pauline ». J’ai rarement autant rigolé, il avait raison j’étais repoussante ! Comme je ne suis pas rancunière, voilà la preuve en vidéo !

* la laque c’est interdit dans les vestiaires, pensez à coiffer vos perruques chez vous, nous vivrons tous plus longtemps.

Pauline, alias Popette, fait du cosplay depuis 2000 et représente la France au World Cosplay Summit en 2004 et 2005, au Japon. En 2016 Popette décide de se lancer dans une nouvelle aventure : épaulée par les éditions Glénat et forte du succès de son blog, elle écrit un ouvrage sur le cosplay, premier dans son genre en France. L'Abécédaire du Cosplay sort le 28 juin 2017.
4 comments
  1. Autant le cosplay m’intéresse pas, autant te lire en parler avec ce ton enjoué et ces anecdotes d’expériences de la muerte, à chaque fois j’en ris 🙂

    1. Merciiiiiii 🙂

  2. Je savait même pas que la laque était interdite aux vestiaire O_O ?

    1. dans la majorité des cas, oui ! cela évite d’intoxiquer les autres cosplayeurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *