Parfois je me prends pour Nikos Aliagas

Aujourd’hui j’ai une confession à vous faire. Pas que ce soit un secret bien gardé mais disons que j’ai quand même envie d’avoir l’impression de partager un truc fort avec vous. Du lourd.
Parfois, dans ma salle de bain, je prends ma brosse à dent et je me présente des trucs dans mon miroir. Genre « eeeet maiiintenant ! A la force de son poigneeeet elle va se laver les deeeents !  » et ensuite je commente ma dextérité et ma technicité en postillonnant allègrement des hectolitres de dentifrice.

Passé cette confession très très intime, je peux aborder le sujet du jour etvous raconter comment, grâce à Philippe Lauby, j’ai pu réaliser un de mes rêves : présenter un concours de cosplay.

Nikos  aliagas et Sandrine quetier du cosplay français
Niko et Sandrine en pleine Interview de Peter Parker

Je suis très très sérieuse et en même temps hyper fière de vous dire ça. J’ai présenté un concours de cosplay. Avec un micro. Sur scène. Avec un co-présentateur du tonnerre. Et les gens ont aimé. Et ensuite j’ai fait des pompes.
Tout a commencé lors de mon voyage en Belgique il y a un mois. La soirée du samedi, nous étions pas mal de cosplayers français et belges à nous retrouver autours de plats chino-japonais et j’ai fait la connaissance de Philippe créateur du site Pixidoll.com. Je savais qu’il avait organisé des évènements cosplay ces dernières années et nous nous sommes découverts pas mal de points communs, notamment notre intérêt pour la culture cosplay internationale (je vous en reparlerais). Alors que nous parlions de l’organisation des concours cosplay à Paris Comics Expo je lui ai proposé de présenter le concours. Je ne sais pas comment j’ai eu les couilles de le faire si naturellement mais il a réagit positivement et m’a mise en contact avec Kevin, alias Han Jones (un fan de H.Ford vous l’aviez deviné) qui fut ma Sandrine Quétier durant deux jours. Alors oui je suis Nikos et Kevin est Sandrine, parce que c’est ça aussi la parité, on a pas besoin d’être une fille pour faire le rôle d’une fille et inversement.
D’ailleurs j’avais décidé de cosplayer Nick Fury pour co-présenter le concours du samedi : un personnage masculin que j’adore et auquel j’espère avoir fait honneur. Le public a bien aimé et beaucoup de cosplayers m’ont appelé Nikita Fury le lendemain en me reconnaissant.

Sur scène je me suis éclatée ! Le public du samedi plus agé et plus connaisseur que celui du dimanche m’a permit de partager mes petites histoires (parfois un peu pointues) sur les personnages qui défilaient devant nous, issus pour la pluspart de comics harchi-connus du grand public mais dont les interprètes les plus jeunes ignoraient parfois les anecdotes de vieux fans. Dans un soucis d’égalité des sexes j’ai proposé les mêmes petits jeux à garçons et filles confondus. D’abord je demandais aux garçons en cosplay de superheroes de faire des pompes puis aux filles en costumes sexy de tourner sur elle-même pour montrer leur postérieur à la foule qui devait à chaque fois se manifester. Très vite j’ai inversé les rôles et la foule a put hurler de joie en matant les fesses de Lobos, Wolverine ou Austin Powers; ensuite les filles ont fait des pompes comme des chefs et je salue au passage Starfire et Black Widow qui ont géré alors que c’était un exercice plutôt compliqué dans leurs costumes. Bien entendu je me suis prêtée au jeu et j’ai dut faire dix pompes en talons hauts et serre-taille. Mon respect infini aux héroïnes qui sauvent le monde dans ses tenus au file des pages de nos BD préférées…

J’espère pouvoir réitérer l’expérience sur d’autres évènements, c’est réellement une nouvelle façon de cosplayer que j’ai découvert et dans laquelle je pense pouvoir sincèrement m’éclater après 13 longues années à arpenter les conventions et les concours… Un peu ma renaissance cosplayesque personnelle et je compte bien explorer encore un peu plus la chose 😉

Bisous les petits filous !

Pauline, alias Popette, fait du cosplay depuis 2000 et représente la France au World Cosplay Summit en 2004 et 2005, au Japon. En 2016 Popette décide de se lancer dans une nouvelle aventure : épaulée par les éditions Glénat et forte du succès de son blog, elle écrit un ouvrage sur le cosplay, premier dans son genre en France. L'Abécédaire du Cosplay sort le 28 juin 2017.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *