Pourquoi je suis fâchée contre les cosplayeurs.

J’aime le cosplay. Je fais du cosplay depuis 15ans maintenant et j’ai cosplayé «en libre», en concours, en tant que juge, en tant que présentatrice, j’ai parlé de cosplay à la télé, à la radio, dans des journaux, sur ce blog et sur mes précédents blogs, sur cosplay-france, sur facebook, depuis peu sur youtube… J’aime le cosplay. J’adore le cosplay. Mais depuis quelques mois j’ai envie de mettre des claques aux cosplayeuses et aux cosplayeurs. Pour une cosplayeuse pacifiste c’est le comble !

Toi qui te dis que franchement j’exagère lis ce qui suis et donnes moi ton avis.

Le cosplay c’était mieux avant !

Alors laisses moi te répondre simplement et en un mot : non. Le cosplay ce n’était pas mieux avant. Avant on avait pas de vestiaires et on se changeait au choix dans des toilettes au sol plein de flotte d’une propreté douteuse ou derrière des paravents en plastique très légers qui permettaient aux visiteurs d’entre-apercevoir les cosplayeurs (tous sexes confondus) en sous-vêtements quand ils ne s’écroulaient pas au milieu de la convention. Avant on avait pas de bande son pré-enregistré mais des CD sur lesquels on posait un post-it avec le nom de son morceau et si on avait de la chance le post-it arrivait jusqu’au mec qui s’occupait de la régie. Avant on défilait sur une scène de 2 mètres sur 3 mètres posée dans un coin de la convention et le type qui te présentait au micro devait gueuler pour se faire entendre dans le bruit ambiant, quand il savait en quoi tu étais cosplayé. Avant on avait pas de perruques, pas de worbla, pas de mousse, on n’avait jamais entendu parler du tapis de sol et le type qui réussissait une armure en barils de lessive était le roi du pétrole. Avant les filles en convention étaient une espèce rare et une cosplayeuse recevait plus de remarques déplacées en une demie-journée que toutes les cosplayeuses de Japan Expo réunie aujourd’hui. Et on trouvait ça normal.
Avant ce n’était pas mieux, avant c’était la guerre pour cosplayer dans de bonnes conditions sans se faire tripoter le fessier et on ne s’en rendait pas compte. Alors aujourd’hui quand tu viens me voir pour me dire «c’était mieux avant» crois moi sur parole si je te dis que non, j’ai bien réfléchi au sujet.

C’est toujours les mêmes qui gagnent les concours de cosplay !

Ma réponse va certainement te surprendre un brin, jeune cosplayeuse/eur, mais oui je suis d’accord avec toi. Vois-tu j’ai comme toi l’impression que ce sont toujours un peu les mêmes têtes que l’on retrouve sur les podiums. Pourtant je dois t’avouer que je trouves ça pas plus injuste que ça. Te voilà choqué(e) mais il ne faut pas ! En réalité celles et ceux qui gagnent souvent déméritent rarement. Il s’agit de passionnés qui passent des heures à perfectionner leurs techniques. Il y a aussi beaucoup de très très bons cosplayeurs dans les allées des conventions, qui ne passent jamais sur scène ou en concours parce que ça ne les intéresse pas. Mais dans les concours si on voit toujours un peu les mêmes c’est parce qu’ils aiment la scène, l’adrénaline du concours, le frisson de la compétition. Il arrive bien sûr que des juges avec plus ou moins de recul se gourent un peu parfois et filent un point en plus à une série qu’ils aiment beaucoup, un costume qui les a particulièrement séduit ou une presta qui les a fait pleurer mais on se retrouve rarement face à de véritables aberrations dans les classements. Je ne dis pas que ça n’arrive jamais mais dans l’ensemble soyons honnête on est pas au pays du pot de vin cosplayesque. On ne verra jamais gagner une cosplayeuse avec un costume aux finitions dégueulasses (coutures pas droites, perruque de travers…) même si celle-ci possède une chaine youtube renommée. Pourtant vous venez me demander pourquoi votre idole de Youtube dans une tenue un peu bancale n’a pas remporté le premier prix face à la cosplayeuse qui présentait une robe aux finitions impeccables, brodée de milliers de perles, cousue avec application et d’une propreté inégalée ce jour-là. La réponse est dans ma phrase précédente, je te laisse la relire. Agonir d’insultes la cosplayeuse victorieuse ne changera pas la décision des juges, si tu n’es pas content retournes coudre plutôt que de perdre ton temps et ton énergie à râler. Sans rancune.

Sans mes armes cosplayer n’a plus de sens !

Après les attentas de Novembre (souviens toi les gens qui se sont fait tuer pour aucune raison par des types fâchés contre la vie, le système, la France, les principes de République et de Laïcité) beaucoup de conventions ont interdit les répliques d’armes à feu dans les conventions, les armes blanches et les objets dangereux. Avant que tu ne te roulez en boule et pleures tes libertés perdues laisses moi te rappeler certains faits intéressants :

  • Les armes blanches, même émoussées ont toujours été interdites en convention. Je trouves personnellement que la vente de sabres et autres katanas dans les allées d’une convention est extrêmement dangereuse. Jusqu’à présent c’était interdit mais toléré dans la mesure où les armes ne devaient pas être sorties de leurs fourreaux. Aujourd’hui, plan Vigipirate et attentas obligent les règles se durcissent et les conventions mettent en place une politique de tolérance zéro. Pas pour vous faire chier mais pour assurer votre sécurité. Parce que nous vivons une période difficile et que même sans être paranoïaque on a vu que nous n’étions pas à l’abris face à la violence.
    – Les répliques d’armes à feu et airsoft sont aussi interdites. Une fois encore sache que c’était le cas avant mais que si tu étais vraiment polie avec les vigiles ça pouvait passer. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Parce que des personnes ont été tuées en Novembre dernier, tu te souviens ?
  • Les battes de baseball, armes en bois et objets dangereux sont interdits en convention. Entendons-nous bien, c’était le cas avant et pourtant vous étiez nombreux à jouer avec des trucs dangereux dans les allées de conventions blindées de monde et dans lesquelles il était difficile de circuler. Aujourd’hui plus question de négocier : les objets dangereux restent à l’entrée.

je te sens te crisper derrière ton écran et je sais que tu as envie de m’insulter, d’insulter les vigiles, les organisateurs et tous les connards qui ont ruiné tes chances de porter un costume réussi parce que nous voulons simplement te garder en sécurité. Nous sommes navrés que tu doives laisser tes armes chez toi pour assurer ta protection, pour ne pas créer de mouvements de foules lors desquels tu pourrais être piétiné et de ne pas laisser tes potes swinguer avec leurs battes en métal trop jolies et qui peuvent t’ouvrir le crâne. Nous ne savons pas où nous mettre quand nous te demandons de respecter ces règles qui existent depuis plus longtemps que ta vocation à cosplayer et que nous avons décidé de mettre en application, pourtant nous pensons fort aux familles des victimes, aux blessés, aux morts, aux inconnus, à celles et ceux qui font encore des cauchemars, celles et ceux qui pleurent leurs amis, leurs parents, leurs enfants ou simplement face à la stupidité de ces attentats et de tous les autres dans le monde, ceux pour lesquels tu ne fais pas une minute de silence à l’école mais qui tuent quand même pleins de gens. Nous sommes désolés d’être touchés quand tu ne l’es pas, de vouloir te protéger quand tu ne le souhaites pas, de vouloir garder tous les visiteurs d’une convention en sécurité même si leur sort ne t’intéresse pas.
Enfin je me permets, s’il te plait ne le prends pas mal, de te rappeler que tu peux aussi faire un cosplay de personnage pacifique, de princesse, d’elfe, de pokemon, de panda, de lolita, de mage, de druide, de Tarzan ou Jane, de La Belle ou La Bête, de Cendrillon et de ses copines les souris, de Naruto, de Luffy, de Seiya, de Son Goku, de Thor, d’Iron Man, de X-Men, de ta mère même putain si tu le souhaites ! Mais par pitié laisses tomber les «cosplay» de GIGN, de militaire, de tueur de zombie, tueur de vampire, tueur de loup-garous. ARRETES AVEC TES PUTAINS DE COSTUME DE L’ARMEE achetés dans des surplus qui ne veulent rien dire, ne représentent personne, font peur aux gosses, mettent les mamans mal à l’aise, laissent les otakus perplexes et ne sont pas des cosplay. Et tu le sais gamin, portes ta tenue militaire dans ta chambre mais arrêtes d’empoisonner les gens avec tes pleurs et tes jérémiades sans fins sur les réseaux sociaux parce que tu ne penses qu’à ta gueule.

Pauline, alias Popette, fait du cosplay depuis 2000 et représente la France au World Cosplay Summit en 2004 et 2005, au Japon. En 2016 Popette décide de se lancer dans une nouvelle aventure : épaulée par les éditions Glénat et forte du succès de son blog, elle écrit un ouvrage sur le cosplay, premier dans son genre en France. L'Abécédaire du Cosplay sort le 28 juin 2017.
14 comments
  1. Wow ça c’est du billet bien remonté !
    Je ne suis pas du monde du cosplay, je le suis de loin parce que ça me met des paillettes dans les yeux.
    Je vois peu souvent le côté « obscur » de ce monde, mais quand je te lis, je comprends tout ça fait ton coup de gueule !
    Heureusement, ils ne sont pas tous comme ça !

    Par contre pour les armes, j’aimerai dire un truc… Les cosplayeurs sont des « techniciens » pour moi donc pourquoi pas trouver de quoi bricoler un truc qui ressemble à une arme de leur personnage avec des matériaux inoffensif, quand je vois ce qu’on peut faire avec un tapis de gym… tout est possible aujourd’hui ! 😀

  2. Je suis d’accord avec toi sur la majeure partie des points. Cependant je n’ai jamais connu « l’avant » du cosplay en faisant moi même depuis peu (enfin, depuis moins longtemps qu’une bonne partie des cosplayeurs quoi). De ce que j’en vois, les gens étaient beaucoup moins « ouverts » au cosplay et surtout moins respectueux de son porteur. J’avais vu partout que les mains aux fesses ou les mauvaises critiques des cosplay « sexy » sur internet étaient monnaie courante pour les cosplayeuse, pourtant quand j’ai osé porté pour la première fois un cosplay plus «  » »découvert » » » que mes précédents (non pas pour faire du sexy, mais parce que je commençais à être en confiance avec mon corps) je n’ai pas eu de réaction excessive ou de problème, mais au contraire des gens compréhensifs qui m’ont soutenus et m’ont félicité de réussir à m’assumer!
    Au niveau de ton deuxième point, je dois dire que c’est là que j’ai l’avis le plus mitigé. En une année de cosplay, j’ai participé à de nombreux concours, simplement car j’adore passer sur scène et j’aime l’ambiance général de ce type d’événements. Il est vrai qu’au début, j’étais un peu découragée de voir les mêmes personnes gagner chaque fois … j’en perdais une certaine motivation, je me disais « à quoi bon travailler mes finitions jusqu’au bout puisque c’est un tel qui va gagner ». Au final j’avais aussi l’impression que le jury faisait souvent gagner leurs « amis ». C’est quelque chose que j’entends régulièrement ça en concours et je le pensais beaucoup au début. Au final j’ai changé ma vision des concours : je n’y participe plus pour gagner, mais pour progresser et rencontrer des gens. J’ai rencontré ces personnes qui « gagnaient tout le temps » et j’ai compris lorsqu’ils m’ont parlé de leurs costume, du temps qu’il avaient passé dessus, du prix qu’ils avaient mis dedans, qu’ils méritaient vraiment leurs prix.
    En tout cas ton article donne beaucoup à réfléchir, donc merci Popette <3

  3. Je suis d’accord avec toi dans la quasi totalité de ton billet.

    Je me prends en exemple avec ma copine. Ca fait 4 ans que nous faisons du cosplay en couple et nous n’avons jamais fait de concours. Pourquoi ? Parce que les réglementations du cosplay chez nous font que nous ne pouvons pas. En effet, la totalité de nos cosplays sont des créas persos, nous dessinons et créons nos personnages. De ce fait, il est assez difficile même de classer ça dans la catégorie « cosplay » pour beaucoup de personnes.

    Ce qui me désolé dans la nouveauté par rapport au « avant cosplay », c’est le worbla. Je m’explique, j’ai l’impression de ne voir qu’uniquement des cosplays d’armure dorénavant. C’est tellement simple en effet de le travailler (ça demande juste de la patience) que tout le monde se met à faire du cosplay WoW ou LoL. Et je trouve ça tellement dommage… Le paysage n’est plus aussi fleuri. Ca me rend triste. A Toulouse, la plupart des associations de cosplays nous vendent du worbla et voilà tout. Pourtant, je suis toujours autant en admiration face à des robes hypra travaillées ! C’est tellement beau…

    Bref, ce n’était pas forcément mieux avant, mais l’évolution ne me plaît pas forcément.

    Et sinon pour les armes, je suis 200% en accord avec toi. Stop les airsofts, stop les tenues militaires….

    1. Salut je suis assez d’ accord avec le texte personnellement je ne me suis jamais plainte de l’ avant cosplay, je n’ ai jamais fait de concours et si un jour j’ en fait ça serait juste pour faire découvrir mes créations et essayer de raconter un histoire et non pas de gagner. J’ ai un peu tiqué sur la partie des armes mais ayant vu que ça se rapportait exclusivement aux air soft ça m’ a rassurée ( et oui les terroriste ne sont pas des chevalier en armures avec des archers).

      Après je suis pas forcément a 100% d’ accord avec ce qui a été dit dans les commentaires ^^ étant une cosplayeuse spécialisée dans les armures entendre dire que c’ est super simple et qu ‘il faut juste de la patience…alors oui il faut de la patience mais une armure ne sera pas forcément jolie parce qu’ on utilise du worbla, mes première armures sont vraiment dégueulasse j’ en ai honte mais tout le monde commence quelque part. En gros ce n’ est pas le matériaux qui fait qu’ on est un bon cosplayeur c’ est l’ expérience et la connaissance que l’ on récupère a chaque nouveau costume. dans chacune de mes armures il y a de la patience certes, a peux prêt entre 300 et 500 heures de travail par armures mais il suffit pas non plus de passé un coup de bombe de peinture pour que l’ armure soit jolie ni de dessiner les détails a feutres cela apprends parfois même à sculpter. Le worbla est plus un matériaux pour faciliter un peu le travail des cosplayeur déjà un peu expérimenté mais une personne qui entre les mains de personnes ayant aucune expérience il peut très bien donner un cosplay en carton
      Je n’ arrêterai jamais de faire des armures déjà parce que je déteste coudre mais aussi et surtout parce que ça me passionne réellement même si ça peut vraiment être rageant ( combien de fois je me suis tapé la tête contre les murs ) et même si c’ est vraiment très inconfortable à porter. Alors au diable la diversité de totu façon les gens gueulent quand y a trop de snk, quand y a trop de miku quand y a trop de ….stop ce n’ est pas les armures mais l’ imagination humaine qui a des limites tu vois trop de wow et LoL de ce que je sais il y des centaines d’ univers où il y a des armures mais il ai vrai que l ‘on croise beaucoup de Jinx, de katarina…ha la c’ est pas des armures c’ est juste le jeu qui est très populaire mais bon je m’ égare et LoL a fini d’ installer al mise à jour donc bonne journée tout le monde

  4. C’est sûr que pour l’interdiction des armes, pleins de cosplayeurs ont exagéré. Moi-même j’étais en convention en décembre on nous avait dit « interdit aux armes sauf mousse et aux masques » pour la sécurité. Le cosplay que j’avais préparé comprenait un katana en bois léger et un masque qui cachait mes yeux, j’ai donc tout laissé chez moi.
    Arrivé en convention, le staff qui gérait les entrée laissait tout passé…. Je ne sais pas si je devais être choquée par ceux qui devaient contrôler cette entrée ou de tous ces cosplayeurs qui se moquaient des consignes et qui pavanaient fièrement avec leurs interdits…
    En tout cas c’est un bon article j’espère que des gens en prendront conscience.

    1. Que la sécurité ne fasse pas son taf à l’entrée c’est une honte, mais dans l’absolu si on laissait tous nos armes chez nous ça serait pas plus mal 😉

  5. Merci beaucoup pour la partie sur les armes, je laisserai ma batte chez moi même si je fais Harley Quinn parce que c’est comme ça, je comprends bien l’idée d’éviter les mouvements de foule (quand on voit comment elles peuvent être encombrées …)

  6. Je vais aller à contre courant mais le « c’était mieux avant » moi je l’ai connu aussi et de ce que tu en dis pour toi c’est une question de comment était perçu les cosplayers. Et les moyens qui étaient consacrés à l’orga d’un cosplay. Et bien oui il y avait moins de moyens à l’époque donc c’était pas du grand show à l’américaine. Quant aux cosplayers, ils étaient considéré pour ce qu’ils étaient des êtres humains qui fabriquent des costumes de leurs héros et les mettent et pas des demi dieux.
    Bien sûr il y avait des engueulades et des prises de têtes sur les concours dès le premier concours le premier groupe à participer à un concours a du faire le forcing pour avoir le droit de monter sur scène et quand ils ont gagné tout le monde à gueulé.

    Mais ce qui était « mieux avant » c’est qu’une fois rentré chez soit on pouvait laisser ça derrière soit. Maintenant c’est tout le temps même quand la convention est finie il y a toujours un article, une photo un truc sur internet pour revenir sur le cosplay. Quand c’est positif c’est cool mais quand c’est négatif il n’y a juste pas moyen d’en sortir et pire si on essaye de donner son avis quand on est pas carrément menacé.
    Quand les gens disent c’était mieux avant ils parlent surtout du fait d’être traité comme une merde, et insulté non stop parce qu’ils sortent pas des cosplays de ouf! Même ceux qui ne demandent rien à personne. On leur dit ferme ta gueule t’es en cosplay tu te soumets aux jugements encaisse! Ce qui était mieux avant c’était la liberté de porter son costume sans avoir à se justifier sans cesse. Avant un pélo t’arrêtait pas en pleine conventions pour te donner des « conseils » et des « critiques constrctives » sur ton cosplay alors que tu ne lui a absolument rien demandé.
    Avant il y avait des gens avec assez de couilles pour remettre à leur place les cosplayers qui se prenaient trop au sérieux. Oui avant les costumes étaient pourris en satinette sans perruque et naze mais le mauvais esprit était minoritaire.

    Avant aussi il y avait du copinage dans le jury parce que tout le monde était pote avec tout le monde , c’est le cas maintenant et ce sera encore le cas demain.Mais ça ce n’est pas le cosplay c’est la vie qui est comme ça la société est comme ça.On passe la brosse à celui qui a le pouvoir dans l’attente de ramassser les miettes. Le cosplay maintenant est bien parcequ’ils sont beaux que les techniques ce sont développés et qu’on fait de beaux trucs. Le mauvais c’est dévelloppé proportionellement au bon.

    1. Je pense que c’est au cosplayeur d’apprendre à faire la part des choses. Beaucoup d’entre nous ne sont pas forcément sur internet ou sur facebook à longueur de journée, tu fais un peu une généralité 😉 « Avant » on était jugé de la même façon par les visiteurs, en bien comme en mal, sur les mêmes critères et souvent avec la même violence, on était simplement moins attentifs et moins sensibilisés sur ce sujet donc on s’en rendait moins compte. Je ne suis pas du tout d’accord avec toi quand tu dis qu’on remettait les cosplayeurs à leur place, on n’a pas à le faire si ils ne nous font rien, il faut savoir se respecter les uns les autres.

  7. D’accord avec beaucoup de choses dites mais comme je suis un troll je vais dire que c’est pas très juste de ne laisser aucune chance d’encouragement à des personne qui on moins les moyen de se faire coudre une robe bien chèros, on quote au portefeuille en gros? C’est trop souvent le cas dans les jurys de nombreux domaine, une robe bricolée avec les moyen du bords mais qui garde un visuel génial me séduira plus qu’une robe cousue sans problème par une pro ou achetée vite fait bien chère et vilain. l’ingéniosité compte.
    voilà mais c’est vraiment pour troller

    1. Je ne suis pas d’accord avec toi car l’argent ne fait pas tout : il faut surtout SURTOUT ( ;p ) du travail et de l’application et de la concentration et recommencer si ce n’est pas parfait encore et encore… C’est ce que font les cosplayeurs avec les costumes les plus impressionnants, leur budget ne fait qu’une partie de leur réussite.

      De plus et j’insiste sur ce point aucun costume acheté n’est primé en concours en France.

  8. Merci Popette. Merci. 🙂

    1. De rien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *