Tea Time the Nerdy Way Ep.8

Mes petites chouquettes, aujourd’hui nous allons boire du thé Fortnum & Mason avec style en dévorant une histoire de Kelly Sue DeConnick. J’espère que vous avez lavé vos mugs et autres tasses à thé, que vous avez fait frémir (et pas bouillir) de l’eau et que votre compte-minute n’est pas loin de vous, prêt à sonner le moment de retirer les feuilles de thé de votre tasse.

morning-tea-timeJ’ai la chance de ne pas avoir à me lever quand il fait encore nuit. Je me souviens de mes années d’étudiante quand je devais traverser Paris avant que le jour ne se lève. Je détestait devoir sortir de mon lit, puis sortir de chez moi, je frissonnais même si il ne faisait pas froid et j’arrivais à destination aux premières lueurs de l’aube. Je soutiens de tout mon coeur celles et ceux d’entre vous qui vivent cette expérience chaque jour.
A présent que je suis une adulte je me lève quand il fait jour, été ou hivers, impossible de sortir de mon lit avant le lever du soleil sauf cas de force majeur (départ en vacances, convention…). Mon premier geste est le même depuis des années : me faire du thé. Je ne suis bonne a rien tan que je n’ai pas bu ma première tasse de thé noir. 
Le retour des mois froids, à la fin de l’automne-début de l’hiver sonnent le retour des thés de Noël. Ces thés noirs très épicés sont mon pêché mignon et chaque année j’essaye d’en tester un différent. Le mois dernier j’ai eu la chance de passer quelques jours à Londres et de me rendre chez Fortnum & Mason un magasin de thé comme on en voit pas en France. Entrer dans ce temple du Tea Time à l’anglaise c’est comme un voyage dans le monde de Harry Potter : les boites de thé et café sont toutes somptueuses et « so british », les services à thé richement décorés vous font rêver de picnic sur l’herbe avec les soeurs Bennett*. Bref j’ai donc acheté leur thé de Noël que je n’avais pas encore pu goûter. Ce matin j’ai prit le temps de vous faire quelques photos avant de le déguster vautrée dans mon canapé, une bande-dessinée de Kelly Sue DeConnick sur mes genoux.

 

Kelly Sue DeConnick est l’une de mes idoles. Elle a débuté comme traductrice de manga et écrit aujourd’hui quelques unes des plus grandes licences de comics, apportant une touche de féminisme bienvenue à de grandes héroïnes de la BD Américaine. DeConnick est notamment connue et reconnue pour sont travail sur Captain Marvel anciennement Miss Marvel, qu’elle a sorti de son body-string noir en latex et a rhabillé de la tête aux pieds avant de partir sauver l’univers. Elle a aussi écrit pour Dark Horse Comics les aventures d’Elisa Cameron alias Ghost, héroïne créée dans les années 90 et à qui l’éditeur a offert une troisième série (et reboot) en septembre 2012.
Ghost c’est une histoire de fantôme bien sur mais c’est aussi l’histoire de la troublante Elisa et de sa mort. En quête de son passé et de vengeance elle est l’Héroïne avec un grand H et le récit passionnant de DeConnick est pile ce qu’il me faut pour apprécier ma première tasse de thé et me donner le courage de sortir affronter le mois de Novembre à Paris.
Et une fois n’est pas coutume je vous conseil une histoire sortie en français chez Glénat.

teatime-8

Pauline, alias Popette, fait du cosplay depuis 2000 et représente la France au World Cosplay Summit en 2004 et 2005, au Japon. En 2016 Popette décide de se lancer dans une nouvelle aventure : épaulée par les éditions Glénat et forte du succès de son blog, elle écrit un ouvrage sur le cosplay, premier dans son genre en France. L'Abécédaire du Cosplay sort le 28 juin 2017.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *